Au boulot !

Cela fait quelques temps que je n’avais pas produit d’article et cela pour 2 simples raisons. La première, c’est que je n’ai pas fait grand chose cette semaine, je suis principalement resté à l’auberge de jeunesse. Et la seconde, c’est que je me suis concentré sur des aspects plus sérieux de mon voyage comme le travail, le forfait téléphonique, la banque, … Je vous préviens donc, cet article ne traitera pas vraiment des visites ou divertissements mis à part une super rencontre avec 2 sud-coréens !

Des démarches plus longues que prévues

Une des premières choses que je décide de faire lors de mon arrivée, est de m’abonner à un forfait téléphonique pour obtenir un numéro australien. Je m’étais déjà renseigné en France, afin de bénéficier de l’offre la plus avantageuse en terme de consommation Internet. Sur place, à Perth, je découvre une offre plus avantageuse à durée limitée dont je n’arriverai pas à bénéficier par problème d’achat. Je me rabat donc sur mon idée initiale, acheter une carte prépayée et la recharger. Je m’inscris sur le site Web de l’opérateur Boost Mobile pour activer ma carte SIM et une fois la demande d’activation terminée je suis informé que celle-ci peut prendre jusqu’à 4 h. Au final, suite à un problème d’activation, ces 4 h se seront transformées en 1 semaine, 3 contacts du service clients et l’achat d’une nouvelle carte SIM, mais au moins j’aurais profité de 10 $ de crédit gratuit comme compensation.

Suite à l’achat d’un nouveau téléphone pour réaliser mes superbes photos, un nouveau soucis se présente. Pour connecter à nouveau tous mes comptes et réseaux sociaux il fallait que je rentre des codes reçu par SMS. Et bien sûr pour me faciliter la chose, ces codes étaient envoyés sur mon numéro français qui ne pouvais pas recevoir ou envoyer des messages et appels depuis l’étranger. J’ai donc dû souscrire à une option “voyage” permettant de débloquer cette restriction. Cependant même avec cette solution, j’ai dû effectuer plusieurs manipulations pour enfin recevoir ces codes après quelques heures.

Enfin dernier problème pour la route, au niveau de la banque cette fois et toujours un problème d’activation. J’avais activer mon compte bancaire en arrivant et commander une carte bancaire. Une fois celle-ci reçu il ne manqué plus qu’à l’activer avec une nouvelle fois un code envoyé sur mon numéro français mais cette fois je ne recevais pas du tout le code. Après plusieurs tentatives d’activation je me rend donc en agence pour qu’un conseiller active ma carte manuellement. Apparemment il aura rencontré quelques difficulté au vu des 10 minutes qui lui ont été nécessaires pour finalement activer ma carte.

Entrée dans la vie active

En Australie, la monnaie est le dollar australien. En moyenne, 1 € correspond à 1,60 $. Beaucoup de personnes m’avaient dit que la vie était plutôt chère ici, mais pour moi ce n’est pas tout à fait vrai. Si l’on convertit les paiements du dollars à l’euro, les prix sont moins chers. Par exemple, le téléphone que j’ai acheté m’a coûté 250 € de moins, après conversion, que si je l’avais acheté directement en euros en France. Un autre exemple avec le McDonald’s (oui, même après y avoir travaillé 2 ans j’y mange encore parfois), un menu haut de gamme Signature avec une glace McFlurry coûte environ 15 à 17 € en France, en Australie c’est 20 $ ce qui correspond en réalité à environ 12 €. Cependant, certains points restent tout de même plus chers, aussi bien au niveau alimentaire comme la viande qu’au niveau des logements ou des activités et visites.

Dollars australiens
Une pièce de 1 dollar est plus grande qu’une pièce de 2 dollars.

 

Le rythme de vie est totalement différent en Australie, tout est ramené à la semaine. Les loyers sont payés chaque semaine tout comme le versement des salaires. Je trouve que c’est plus simple comme ça car cela permet de gérer plus facilement sont argent étant donné la durée qui est plus courte. Ce qui permet donc d’éviter le découvert de fin de mois. Cependant je n’ai pas encore testé ce rythme de vie car je n’ai pas encore d’emploi ou de loyer à payer. 

En parlant d’emploi, une occasion s’est déjà présenté à moi au bout de 3 jours à Perth. J’ai rencontré des Français à l’auberge de jeunesse qui m’ont proposé de venir travailler en ferme, dans un vignoble précisément. Finalement, cela n’aura pas abouti pour quelques raisons diverses telles que la distance, la durée et la disponibilité de l’emploi. Puis à vrai dire, je ne suis pas vraiment motivé à travailler pour le moment je préfère profiter de visiter encore un peu. C’est pourquoi j’ai trouvé une autre solution : allier travail et loisir. Pour ce faire j’ai décidé de faire livreur UberEats à vélo dans le centre ville de Perth. En Australie les salaires peuvent êtres très élevés, apparemment un livreur UberEats à vélo peut se faire en moyenne 100 $ par jours. Ramené au mois et en euros cela correspond à environ 1 400 € pour 5 jours de travail la semaine et c’est l’un des jobs les moins profitable. Pour comparaison, certains backpackers de l’auberge gagne 1 000 $ par semaine en travaillant dans le secteur de la construction, des mines ou encore des usines. Ce job me permettra de choisir mes heures de travail qui seront principalement le midi et le soir. Ainsi, je pourrais profiter des mes après-midi et matinées pour m’adonner à d’autres activités. De plus, j’ai déjà acheté mon principal outil de travail : un vélo, celui-ci pourra donc aussi servir pour me déplacer plus facilement.

Vélo
En route !

Direction l'extérieur de Perth

Après quelques jours passés à l’auberge afin de me reposer et d’éviter les fortes chaleurs (39 degrés un jour), je repars prochainement à l’aventure dans les jours et semaines à suivre. 
Au menu : 

  • La visite de plusieurs îles
  • Un parc national
  • Une ville portuaire
  • Le stade de Perth
  • Un zoo
  • Et peut-être même un désert
 
Le prochain article de mon aventure risque donc de mettre un peu plus de temps à sortir. Mais celui-ci sera rempli de découvertes et activités. Cependant je réaliserai tout de même au moins un article en attendant, celui-ci sera plus généraliste et se trouvera dans la section destinations ou astuces du site. À bientôt !